J’achète ou j’achète pas ?

J’achète ou j’achète pas ?

Une auto de sport ou de collection… pour assouvir ma passion automobile

Quand on a commencé à travailler et que le fruit des efforts a payé, vient la tentation de la récompense, celui de la satisfaction, du petit plaisir ou de la folie. Le rêve enfin accessible, celui qui nous ramène à notre enfance avec un parfum de nostalgie : « Plus tard je m’offrirai cette voiture ! « 

Ça y est ,le projet est accessible, mais comment faire, à qui se fier pour que la folie soit douce ?L’acquisition d’une voiture de sport d’occasion ou d’une automobile de collection demande de l’expérience, une bonne dose de psychologie et de la patience. Voici comment procéder en quelques points pour ne pas se tromper.

Etre sûr de son choix

L’objet du désir correspond- t’ il à l’utilisation que vous souhaitez en faire ? Pour résumer, si vous choisissez une 2cv pour faire des rallyes et une Porsche pour aller au marché peut -être que le choix inverse est plus judicieux. La conduite de certaines automobiles peut aussi surprendre et devenir un calvaire avec le temps. Conduire ou piloter une voiture demande de faire des choix. La motorisation, le confort, la puissance, la taille, la consommation… tous les critères sont à prendre en compte.

Définir un budget d’achat

Par rapport à la cote, au prix moyen sur le marché, aux coûts d’entretiens, aux frais annexes (carte grise, assurance, parking), aux consommables… Trouver le véhicule au bon prix, c’est prendre en considération l’état général, son kilométrage, son millésime. C’est aussi faire une étude du marché à étendre aux pays limitrophes, car si la marque est étrangère il est plus courant et donc peut être moins rare, donc moins cher à rapport égal ou proposant une offre plus diversifiée.

Les points essentiels à vérifier avant toutes choses

Les papiers du véhicule sont- ils bien au nom du propriétaire ? La description de l’annonce est- elle conforme au véhicule présenté ? Le contrôle technique a -t ‘il été fait ? Depuis combien de temps le véhicule est- il la propriété du vendeur et pourquoi il le vend ? Depuis combien de temps est -il en vente ? Si l’auto est loin, demandez une visite en vidéo avant de vous déplacer.

Les points à vérifier sur le véhicule

1 L’état de la carrosserie, les points de rouilles, l’alignement des portes, les différences de couleurs de peintures. 2 L’état des joints 3 La présentation de la sellerie 4 Si les niveaux sont faits 5 S’il y a de la mayonnaise sur l’intérieur du bouchon de remplissage d’huile, si il y a des traces de fuite moteur ou boite sur le sol du parking 6 Vérifier l’état de fonctionnement de toute les commandes électriques ou électroniques 7 L’état d’usure des pneus 8 L’état des jantes

Les points à vérifier pendant l’essai routier

1 Soyez à l’affût d’un bruit suspect. 2 Passez toutes les vitesses + la marche arrière sans craquements 3 Testez la direction, sa précision, son alignement.

A fuir

1Les véhicules provenants de bords de mer ou de pays tropicaux qui auront des problèmes de corrosion avec le temps, idem pour ceux dont les routes enneigées sont traitées avec du sel. 2 Une voiture ancienne avec un trop faible kilométrage d’origine ou qui n’a pas d’historique (il faut impérativement un carnet d’entretien avec factures du réseau de la marque ou d’agents agrées). 3 Les entretiens bas de gamme dans des garages franchisés low cost ou par le cousin bricoleur. 4 Si vous voyez dans le coffre une huile moteur de supermarché, de pétrolier ou de distributeur de pièces auto. 5 Si le vendeur violente la voiture pour vous montrer ses performances, surtout sans respecter le temps de chauffe. 6 Une auto présentée mal entretenue, pas lavée… 7 Une voiture doit être « matching number ». Si ce n’est pas le cas ,il faut savoir pourquoi et de façon irréfutable. 8 Si le moteur a été changé, préférez un spécialiste réputé à l’échange standard. 8 Les véhicules qui font du circuit mêmes des roulages…

La négociation

Elle se fait devant le véhicule, avec des arguments sérieux et convaincants. Méfiez -vous de votre coup de coeur ou du rapport affectif que peut avoir le vendeur avec son bien à vendre. N’hésitez pas à acquérir une voiture si elle est au prix. Ne cherchez pas la bonne affaire, cherchez plutôt à vous faire plaisir en évitant des problèmes a venir.

Les points positifs à prendre en comptes

Se fier à son intuition, certains signes ne trompent pas. Préférez un pro qui a forcement bien acheté le véhicule et qui le garantit. Un test sur banc moteur est un plus et une expertise par un expert agréée est un point non négligeable. Un « histovec » est à faire aussi systématiquement. Si la voiture fait partie d’un club de marque, elle est certainement répertoriée, si elle a participé à des concours d’élégances elle a des références.

Pensez à la revente

Une couleur trop originale, un modèle trop exotique, un des points [à fuir] négligé et c’est autant de difficultés que vous ajoutez à la revente le jour où vous déciderez de la vendre à votre tour.

L’accompagnement

Chez Car Care Conciergerie, nos clients bénéficient d’un conseil, d’un accompagnement et d’une aide dans leur recherche. Une fois votre choix validé ensemble, nous faisons la recherche en fonction de vos critères. Après une sélection en amont auprès de notre réseau en France, en Allemagne, en Italie, en Belgique et au Luxembourg, nous vous aidons à préparer votre visite et vous accompagnons sur les tests routiers et une étude rigoureuse du dossier.

demande de Rendez : +33 07 81 74 26 62

contact@car-care-conciergerie.com

Home

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut